Voilà comment mettre un cône sur le Duke, c'est LA représentation même de Glasgow.

Samedi 13 février, 11h35 : arrivée des copaings à l'aéroport de Glasgow, accueillis par la neige. Je vous l'avais dit, on sait recevoir en Écosse !

12h40 : on doit se retrouver à la gare Queen Street, en plein centre ville. Il y a beaucoup de monde, ici. Impossible de savoir de quel côté ils vont arriver. RDV donné devant Burger King, facile.

Une fois tous ensemble, mission n°1 : trouver un endroit où manger. Ils ont envie de spécialités, alors après quelques tours de pâtés de maisons, on se met au chaud dans un pub. Typique pour le coup, the Piper bar. Ils ont tous les trois commandé un burger (super spécialité...), alors que Gaëlle, Hind et moi on a tenté la Scotch Pie.

Leur première réaction : "c'est pas possible, ils parlent une autre langue, mais pas anglais". C'est ça ! même après un mois je fais toujours répéter le chauffeur de bus, la serveuse et l'étranger à l'arrêt de Murray Place.

Sous la pluie, sous la neige, avec valise et gros sacs, on se balade là où le vent nous mène. On rencontre le Duke de Wellington et son cône sur la tête (si si!), avant de se réfugier dans le Museum of Modern Art, le GoMA pour les intimes. Une chose à savoir : c'est pas donné à tout le monde d'apprécier ce genre de musée. Perso, je suis totalement imperméable à cet.. art. Mais ça n'engage que moi ! On a pu un peu rigoler quand Stéphan et sa valise ont trébuché sur un cube (non, sur de l'art !), ou quand ils ont failli faire débarquer les CRS quand j'ai touché un vieux sommier.

Malgré les - jesaispascombien de degrés, on monte sur les hauts de la ville pour visiter la cathédrale et sa nécropole. Une façon intéressante d'aménager les tombes, finalement.

Bon et comme une valise c'est ch*ant à trimbaler et que tout le monde a froid, mission n°2 : trouver un endroit où boire un thé. Pas si simple que ça en a l'air, on ne se repère pas dans cette ville. On finit par échouer dans un café de centre commercial, au moins il fait chaud, on est assis et le thé est bon.

Avant de prendre le train, petite séance de shopping chez Primark, le nouveau magasin préféré d'Anna, et je la comprends !

Une journée dans le froid ça use, alors on rentre à la gare, direction Stirling où on a pu rencontrer la jeunesse Écossaise au Mc Do du coin, tester l'oasis hyperultramegagiga sucré, avant de les laisser dans leur auberge. Et oui, une chambre de 18 lits pour 3, ça se mérite !

Journée bien chargée, bienvenue en Écosse ! Et, ça ne fait que commencer ;)

 

La suite de nos aventures, demain !

 

bulldog et french fries, à deux mains

 

Maud

Retour à l'accueil