Pour tous vos panoramas, veuillez contacter Gaëlle au +4407464260927

Pour tous vos panoramas, veuillez contacter Gaëlle au +4407464260927

Après avoir dormi comme un bébé pendant 10 heures, me voilà prête à affronter le monde, à explorer, à partir à la recherche de cette fameuse conférence de bienvenue, à récupérer le "précieux" (LA carte d'étudiant, précieuse pour tous les discounts qui vont avec !), à randonner dans la neige et même à discuter avec mes collocataires... Ahhhh ! Oui, mais non, non non non.
Pourquoi ?? Parce qu'on n'a rien à manger, rien pour faire à manger, et rien pour se servir à manger. Ca veut dire, pas un couvert, pas une poêle, pas une casserole, pas une assiette, pas une tasse (ils ne les filent pas encore gratos au Royaume-Uni ?), pas un verre.. Donc, il a fallu ruser. Faire la fille pas au courant pour demander l'air de rien si on peut utiliser un verre en plastique (Gaëlle l'a carrément volé en cachette pendant que les amérloques étaient parties, mais ça, ça reste entre nous). Il faut aussi que vous sachiez qu'on devient pro-écologie avec cette histoire. Bah oui, un verre en plastique ça sert à plein de choses dans un week-end. Idem pour la fourchette pliante en plastique vendue dans nos pâtes-chinoises-bol-en-carton-fourni.

Cette affaire ne pouvait plus durer. Partager la cuisine et les sanitaires.. OK, avoir une magnifique vue sur le super nouveau builiding de résidence ultra moderne et certainement super cher... OK, mais manger dans du carton, réutiliser à outrance son verre en plastique et prendre cette fourchette comme cuillère pour un yaourt... NON, NOT ANYMORE.

Allons bon, nous voilà enfin parties pour le supermarché, Tesco pour les intimes, ou le paradis pour nos ventres de françaises en peine. Comme dirait Gaëlle : "C'est dingue, j'ai l'impression que je vois rien dans les rayons tellement c'est différent". Et tout est dit ! Leur packaging est.. surprenant, ça donne clairement pas envie.
Surprise n°1 : vous mangeriez vous des saucisses en boites ?
Surprise n°2 : il faut exactement 1 minute et 12 secondes pour faire bouillir de l'eau dans la bouilloire, mais 18 minutes (MINIMUM) pour faire cuire du riz en sachet.
Surprise n°3 : les rouleaux de sopalin sont énormes, et ça, c'est cool.
Surprise n°4 : ils ne mangent pas de haricots verts en boite, ou alors on les a pas trouvés.
Du coup, pour éviter d'autres surprises, on a fait simple, on a acheté ce qu'on connaissait et ce qui avait l'air beau. Et rassurez-vous, on a aussi acheté des verres, des tasses, des assiettes, une poêle (rupture de stock de casseroles) et les couverts de pique-niques les plus "cute" du monde (1,50£ les 12 pièces #huggylesbonstuyauxleretour).
On va bientôt exceller dans le style donner-l'impression-de-tout-comprendre-en-hochant-la-tête-et-en-souriant, à la caissière cette fois-ci.

 

Pour ceux qui auraient encore le courage de lire ce qu'il nous est arrivé par la suite, sachez que c'est loin d'être terminé.
A savoir : ne jamais faire confiance à sa roommate - ou ne jamais prendre un bus qui ne vous ramènera pas là où vous l'avez pris.
Pour faire court, avec nos deux énormes sacs de courses super lourds sur les bras, nous allons bientôt atteindre le point de non retour, tu sais, le moment où tu hésites entre rire et pleurer. Ouais, le bus nous a lâché à l'entrée du campus, 20 minutes à pieds, 150 kg de courses, la neige, les fourmis dans les bras, les 27 pauses et nos collocataires de plus en plus loin devant nous qui se retournent en se marrant "bitch please".

A ma tasse déjà presque rentabilisée...


Petits pois et couverts en plastiques, "à vos fourneaux !"

Maud

- BREAKING NEWS -
on me signale dans l'oreillette qu'on a oublié d'acheter un ouvre-boîtes.
Et là, je sais que vous vous marrez.

Retour à l'accueil